Développement durable

Midi-Concassage attache une véritable importance au développement durable et ses enjeux et engage ses deux carrières dans une politique de prise en considération de l’environnement, du social et de l’économie.

L’environnement

Outre le réaménagement de ses carrières, Midi-Concassage adhère à la charte de l’environnement de l’UNICEM, le syndicat de la profession des exploitants de carrière.

Lorsqu’elle adhère à cette charte, une carrière s’engage à :

  • Mettre en œuvre une concertation constructive
  • Développer ses compétences environnementales
  • Maîtriser son impact environnemental

Midi-Concassage prend également en considération la biodiversité et mène des actions qui consistent à :

  • Recenser la biodiversité sur ses sites
  • Installer des ruches sur les terrains réaménagés de Cazan
  • Dédier un stock de sable sur les deux sites de mai à août pour que les guêpiers d’Europe puissent nicher
  • Réaménager en écosystème les carrières grâce à la plantation d’arbres et d’arbustes
  • Connaître le réseau associatif local et développer des actions de partenariat

Sur ses deux carrières, Midi-concassage dispose d’un centre d’accueil et de recyclage des déchets de chantier, mais également d’un centre d’enfouissement technique, ce qui apporte ainsi une solution pour les matériaux inertes du BTP. Les matériaux sont revalorisés en grave recyclée, ce qui permet de diminuer l’ouverture de nouvelles carrières en limitant l’extraction et d’économiser le volume de décharge. Les carrières s’efforcent, par ailleurs, d’utiliser la matière première qu’elles produisent en se limitant à leurs besoins et en la complétant ensuite par le recyclage.

La responsabilité sociale ou sociétale

La concertation régulière avec les riverains et les associations environnementales fait partie intégrante des actions de Midi-Concassage en termes de responsabilité sociale et sociétale.

L’économie

Midi-Concassage, grâce à une production française et « locale » s’intègre pleinement dans le tissu économique de la région. Cela permet notamment l’emploi de personnes se situant à proximité de la carrière et donc souvent dans un environnement péri-urbain ou rural.

Partager :